مدونة دفاتر أحسن جريدة تربوية

نشرت بواسطة eraji nezha | 22‏/04‏/2014 | نشرت على

dafatir -dafatire-tarbawiyat - تربويات-dafatir tarbawiyat-tarbawiyat dafatir - مدونة دفاترمدونة دفاتر  تتوفر على مستجدات التعليم  وعلى  مجموعة من الدروس و الجدادات و الوثائق التربوية
 رابط الموقع

الموسوعة التربوية رفوف

نشرت بواسطة eraji nezha | | نشرت على

roufouf-رفوف-dafatir-tarbawiya-تربويات-dafatir tarbawiyat-tarbawiyat dafatir الموسوعة التربوية رفوف-  الموسوعة التربوية رفوف  تتوفر على مجموعة من الدروس و الجدادات و الوثائق التربوية
 

موسوعة الكتب

نشرت بواسطة eraji nezha | | نشرت على

ركن خاص بكتب مجانيه للتحميل -   مكتبة كتب   للقراءة بصيغة PDF مجاناً.
 
 
 
 
 

xeduc

نشرت بواسطة eraji nezha | | نشرت على

http://xeduc.bihax.com/
الجريدة التربوية التعليم الترقية المباريات الحركة النقابات الامتحان المهني الباكالوريا 
.........

http://xeduc.bihax.com/



الجريدة التربوية المغربية

نشرت بواسطة eraji nezha | | نشرت على

دفاتر

نشرت بواسطة eraji nezha | | نشرت على

هيئة التدريس - نتائج امتحانات الكفاءة المهنية لسنة 2013

نشرت بواسطة eraji nezha | 11‏/04‏/2014 | نشرت على

Académie Internationale Mohammed VI AIAC

نشرت بواسطة eraji nezha | 02‏/09‏/2013 | نشرت على



L’Académie Internationale Mohammed VI (AIAC)
Diplômes conditions et Débouchés

L’Académie Internationale Mohammed VI (AIAC) de l’Aviation Civile est un établissement d’enseignement supérieur créé par l’Office National des Aéroports pour répondre à ses besoins et à ceux et de ses partenaires nationaux et offrir à la communauté internationale un pôle d’excellence en matière de formation dans les différentes branches de l’aviation civile.
Académie Internationale Mohammed VI  (AIAC)
Académie Internationale Mohammed VI (AIAC)
1-Diplôme : Ingénieur d’Etat
Conditions d’accès :
-Le cycle Ingenieur d’Etat est ouvert aux candidats ayant été déclaré admis au concours national commun des grandes écoles des ingénieurs;
- 15% des candidats titulaires d’un DEUG, DEUST, DEUP ou équivalent;
- 20% parmi les candidats titulaires d’une LEF ou d’une licence professionnelle ou diplôme équivalent obtenu dans les domaines deformation de l’académie.
Filière(s) : Aviation Civile et Techniques Aéronautiques/ Génie Informatique/ Génie Electronique et Télécommunication /Génie Industriel et Productique
Durée des études : 3 ans

Débouchés :
Quelques secteurs d’emploi : Office nationale Des Aéroports, Direction de l’Aviation Civile, Compagnies aériennes, industries Aéronautique, industries automobile, industries des télécommunications et d’électroniques, entreprises de services informatiques, Banques.
Professions liées au programme : Ingénieur Electronicien, Ingénieur développement logiciel, Ingénieur d’études, Ingénieur de recherche et développement, Ingénieur de Production, Responsable assurance qualité, Chef de projet.

2-Diplôme : Master Spécialisé
Filière(s) : Electronique de la Sécurité Aérienne/ Contrôle de la Circulation Aérienne
Conditions d’accès :
Le cycle Master en électronique de la sécurité aérienne est destiné aux étudiants ayant obtenu une Licence Technique ouun diplôme équivalent dans l’une des spécialités suivantes :
Electronique/ Electrotechnique/ Automatique
Les candidatures sont soumises à une commission pédagogique pour étude et présélection sur dossier. Les candidats retenus et physiquement aptes, sont convoqués au concours pour passer des
épreuves écrites en : Mathématiques/ Physique (Electronique)/ Anglais Les candidats ayant réussi aux épreuves écrites passeront un test
psychotechnique et une visite médicale.
Durée des études : 2 ans
Débouchés :
Ce cycle de formation mise sur les hautes technologies, notamment celles utilisées dans l’aéronautique civile et qui permettent aux étudiants, d’appréhender les développements en systèmes des télécommunications, de navigation et de surveillance aériennes. Lors de l’exercice de leur fonction, les électroniciens de la sécurité aérienne deviennent des acteurs principaux dans le domaine de l’aviation et constituent un maillon incontournable dans la chaîne de sécurité du
transport aérien.
Les élèves Electroniciens de la Sécurité Aérienne une fois, formés à l’Académie Internationale Mohammed VI de l’Aviationcivile se destinent à travailler au sein de l’Office NationalDes Aéroports, soit au niveau du Centre National du Contrôle de la Sécurité Aérienne, soit au niveau de l’un des aéroports du Royaume.

3 Diplôme : Master Spécialisé
Filière(s) : Gestion de trafic Aérien
Conditions d’accès :
Le cycle Master en Gestion du Trafic Aérien est destiné aux étudiants ayant obtenu une Licence scientifique ou un diplôme équivalent. Les candidatures sont soumises à une commission pédagogique pour étude et présélection sur dossier. Les candidats retenus et physiquement aptes, sont convoqués au concours pour passer des épreuves écrites en : Mathématiques et en Anglais Les candidats ayant réussi aux épreuves écrites passeront un test
psychotechnique et une visite médicale.
Durée des études : 2 ans

Débouchés :
Quelques secteurs d’emploi : Office nationale Des Aéroports, Direction de l’Aviation Civile, Compagnies aériennes.

CPGE Classes Préparatoires aux Grandes Écoles

نشرت بواسطة eraji nezha | | نشرت على



CPGE Classes Préparatoires aux Grandes Écoles


Présentation CPGE :
Les Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles (CPGE)constituent des cycles d’enseignement et de préparation aux études post-baccalauréat. La formation dans les CPGE vise l’approfondissement des matières et la compréhension de leurs spécificités en tenant compte de leur évolution et des modalités de leur application. Elle vise également à faire habituer les élèves aux méthodes de recherche et de prise d’initiative.
CPGE
CPGE

Typologie CPGE:

Il existe Deux types de classes préparatoires :
Les classes préparatoires scientifiques et technologiques.
Les classes préparatoires économiques et commerciales.
Quel que soit le type, ces classes préparatoires, comme leur nom l’indique, préparent en deux ans les étudiants aux concours d’admission des grandes écoles d’ingénieurs ou assimilées et des écoles de commerce et de gestion.

Les classes préparatoires scientifiques et technologiques se composent principalement des filières suivantes :
-Mathématiques Physique (MP)
-Physique et Sciences de l’Ingénieur (PSI)
-Biologie, Chimie, Physique et Sciences de la Terre (BCPS)
-Technologies et Sciences Industrielles (TSI)
Les classes préparatoires économiques et commerciales se déclinent en voie scientifique et voie technologique:
- ECS: économiques et commerciales scientifique
- ECT: économiques et commerciale technologique

Le Concours National Commun CNC:
Le Concours National Commun d’admission aux grandesécoles d’ingénieurs marocaines ou assimilée est ouvert chaque année aux élèves ayant suivi régulièrement la première et la deuxième année des classes préparatoires nationales ou étrangères, publiques ou privées, dans les filières scientifiques et technologiques : MP, PSI, TSI et BCPST (ou équivalent).
Le concours comporte des épreuves communes d’admissibilité (écrites) et des épreuves communes d’admission (orales) qui portent sur les programmesdes classes préparatoires marocaines, 1ère et 2ème année des filières précitées.
L’inscription dans les Grandes Ecoles d’ingénieurs marocaines ou assimilées se fait à l’issue du CNC, dans la limite des places offertes, en fonction de l’ordre de mérite affiché dans la liste définitive des candidats admis au concours.

APERCU SUR LE DISPOSITIF DES CPGE

1. Finalité du système

Le système des Classes Préparatoires aux Grandes Écoles (CPGE) a pour mission de participer à la formation d’une élite nationale capable de piloter l’essor du pays pour lui faire gravir les échelons du progrès scientifique et technologique.
Sur une durée de scolarité de deux ans les CPGE dispensent des formations d’un niveau correspondant au premier cycle de l’enseignement supérieur. Les élèves y acquièrent une formation générale solide leur permettant de :
  • s’approprier une méthodologie de travail basée sur l’organisation, l’investigation, la prise d’initiative personnelle et la persévérance ;
  • développer l’autonomie et les aptitudes de communication –aussi bien à l’écrit qu’à l’oral–, ainsi que de réflexion et de raisonnement ;
  • s’adapter aux différentes situations-problèmes ;
  • se familiariser progressivement avec les situations nécessitant un effort soutenu qui pourraient se présenter durant leurs formations ultérieures et pendant l’exercice de leurs métiers.

2. Organisation des enseignements

Les Classes Préparatoires aux Grandes Écoles (CPGE) dispensent une formation post-baccalauréat (arrêté ministériel N° 455.02 du 05 juin 2004). Elles dépendent du département de l’Enseignement Scolaire.
La qualité de la formation générale dispensée dans ces classes repose sur la pluridisciplinarité. Elle exige des élèves des CPGE une assiduité totale, indispensable pour décrocher une place aux concours d’accès aux plus prestigieux des Instituts et des Grandes Écoles au Maroc et à l’étranger. Cela nécessite donc un fort engagement et un bon équilibre physique et psychique.
Les CPGE sont réparties en 3 grands pôles : un pôle des CPGE scientifiques et technologiques, pôle économique et commercial et un pôle littéraire.
Les classes préparatoires scientifiques et technologiques sont organisées en 4 filières :
  • Mathématique et Physique (MP) (arrêté ministériel N° 456.02 du 5 juin 2004) ;
  • Physique et Sciences de l’Ingénieur (PSI) (arrêté ministériel N° 458.02 du 5 juin 2004) ;
  • Technologie et Sciences Industrielles (TSI) (arrêté ministériel N° 460.02 du 5 juin 2004) ;
  • Biologie, Chimie, Physique et Sciences de la Terre (BCPST) (arrêté ministériel N° 2519.07 du 19 novembre 2007).
Les classes préparatoires économiques et commerciales offrent 2 options :
  • Économie et Commerce, option Scientifique (ECS) (arrêté ministériel N° 462.02 du 5 juin 2004) ;
  • Économie et Commerce, option Technologique (ECT) (arrêté ministériel N° 464.02 du 5 juin 2004).
Les classes préparatoires littéraires sont organisées en 1 filière :
  • Lettres et Sciences Humaines (LSH) (arrêté ministériel N° 461.02 du 5 juin 2004).

3. Principes fondamentaux régissant la formation CPGE

  • LE PRINCIPE DE PROXIMITE :
Le rythme de la formation dispensée durant les deux années des CPGE est très intense c’est pourquoi le régime internat est obligatoire.
  • LE PRINCIPE DE L’INTEGRATION DISCIPLINAIRE :
Le principe de l’intégration disciplinaire, appelé aussi principe de responsabilité, consiste à considérer une matière comme étant une unité formatrice intégrale avec ses propres approches pédagogiques et qui par conséquent doit être prise en charge par un seul enseignant – unicité de la discipline – (cours – TD – TP – Colles).
  • LE PRINCIPE DE CONTROLE ET D’EVALUATION :
Ce principe s’effectue au travers de contrôles réguliers et d’évaluations moyennant des instruments variés tels que les devoirs surveillés, les devoirs libres ou encore les interrogations orales (colles).
Enfin les Travaux d’Initiative Personnelles Encadrés (TIPE) permettent à l’étudiant de s’initier aux méthodes utilisées dans le domaine de la recherche, analyse critique, synthèse et communication.
  • LE PRINCIPE DE LA SEPARATION ENTRE LA FORMATION ET L’EVALUATION FINALE.
A la fin de la 2ème année de formation, les élèves se présentent aux différents concours organisés par les grandes écoles d’ingénieurs.
Ainsi le dispositif d’évaluation ne participe pas directement à la formation si ce n’est à travers les recommandations émises dans le rapport.
  • LE PRINCIPE DE LA PROMOTION SOCIALE DE L’EXCELLENCE :
Ce principe consiste à promouvoir l’excellence, par le biais de l’offre des plus grandes chances d’accès aux postes les mieux situés au niveau de la pyramide des classes sociales.
L’accès aux C.P.G.E. est le pur résultat d’une sélection sévère qui n’a rien de discriminatoire mais une reconnaissance méritée basée sur les résultats de l’élève.

ORGANISATION ET EVALUATION DES ETUDES

Les élèves des CPGE bénéficient des activités suivantes encadrées par leurs professeurs :
  • Cours
  • Travaux dirigés
  • Travaux pratiques
  • TIPE
L’évaluation des connaissances des élèves se fait par un système de contrôle continu comprenant entre autre :
  • Des devoirs surveillés (DS)
  • Des devoirs libres (DL)
  • Des interrogations écrites de courte durée ;
  • Des colles

PASSAGE DE LA 1ère A LA 2ème ANNEE

  • A la fin de la classe de première année le conseil de classe délibère et décide de l’admission en 2ème année, sur la base des résultats et des efforts fournis par les élèves durant l’année ;
  • Les élèves ne sont pas admis à redoubler la 1ère année ;
  • Redoubler sa classe en 2ème année est possible mais ce n’est pas un droit, il est permis dans des conditions bien précisées dans les notes N°73 et 25; et c’est le conseil de classe qui en décide en tenant compte d’un certain nombre de conditions stipulées dans le règlement intérieur.

CONDITIONS D’ACCES

  • Le candidat doit être titulaire d’un Baccalauréat correspondant à la classe et la filière choisies ;
  • Le candidat doit être âgé de moins 21 ans au 31 décembre de l’année de sélection ;
  • Réussir la sélection sur dossier.
Qualités dont doit disposer l’élève :
  • D’excellents résultats dans les matières qualifiantes ;
  • Une volonté de travail ;
  • Une bonne résistance physique.
Ces qualités sont indispensables pour entreprendre de telles études.


LES CPGE et APRES ?

LES CONCOURS :
A la fin de la deuxième année, les élèves de CPGE passent le Concours National Commun (CNC) regroupant la plupart des écoles d’ingénieurs marocaines, ceux qui le souhaitent peuvent aussi se présenter aux concours d’entrée des grandes écoles françaises. L’affectation des candidats dans un établissement se fait sur la base de ses vœux et surtout en tenant compte de son rang de classement aux divers concours.
LES GRANDES ECOLES MAROCAINES CONCERNEES PAR LE CONCOURS COMMUN :
  • Académie Internationale Mohammed VI de l’Aviation Civile (AIAC) ;
  • Ecole Hassania des Travaux Publics (EHTP) ;
  • Ecole Nationale de l’Industrie Minérale (ENIM) ;
  • Ecole Nationale Supérieure d’Electricité et de Mécanique (ENSEM) ;
  • Ecole Royale de l’Air ;
  • Ecole Supérieure des Industries du Textile et de l’Habillement (ESITH) ;
  • Institut National de Statistique et d’Economie Appliquée (INSEA) ;
  • Ecole Mohammadia des Ingénieurs (EMI) ;
  • Institut National des Postes et Télécommunication (INPT) ;
  • Ecole Nationale des Pilotes de Lignes de la RAM (ENPL) ;
  • Ecole Nationale Supérieure d’Informatique et d’Analyse des Systèmes (ENSIAS) ;
  • Ecole Royale Navale (ERN) ;
  • Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II (IAV) ;
  • Réseau des Ecoles Nationales des Sciences Appliquées et Ecole Nationale Supérieure des Arts et Métiers ;
  • Le Réseau des Facultés des Sciences et Techniques (filières ingénieurs).

  • Nombre des places Par Filières et Par Ecole selon CNC 2013

CNC 2013
CNC 2013

Nombre des places Par Filières et Par Ecole selon CNC 2012

CNC concours national
CNC concours national

Ecole d'ingénieurs
Ecoles d’ingénieurs
LES GRANDES ECOLES MAROCAINES DE COMMERCE :
  • Ecole Nationale de Commerce et de Gestion (ENCG) ;
  • Institut Supérieur de Comptabilité et d’Administration des Entreprises (ISCAE).
LES CONCOURS DES GRANDES ECOLES FRANCAISES :
  • Le concours d’accès aux Ecoles Normales supérieures ;
  • Ecole Polytechnique ;
  • Mines et Ponts ;
  • Centrale Sup. Elec. ;
  • Concours Commun Polytechnique (CCP) ;
  • Agro-Bio.
LES CONCOURS DES GRANDES ECOLES FRANCAISES DE COMMERCE :
  • BCE
  • ECRICOME

Établissements publics des CPGE

Établissement
Coordonnées
Filières
1
Lycée Reda Slaoui
(LRS-Ag)
Adresse : Quartier Mohammed VI, Municipalité d’Agadir, B.P. 3149 Talborjt 80000 – Agadir
Tél : 0528229115
Fax : 0528229115
Email : cpge.lrs.ag@men.gov.ma
MP – PSI – BCPST
2
Lycée Mohammed V
(LMV-Be)
Adresse : Bd du 20 Août, Aïn Asserdoun 23002 – Béni-Mellal
Tél : 0523483786
Fax : 0523483786
Email : cpge.lmv.be@men.gov.ma
MP – TSI
3
Lycée Al Khansaa
(LAK-Ca)
Adresse : 15, Rue Riad, commune Sidi Belyout – Casablanca
Tél : 0522223307
Fax : 0522223307
Email : cpge.lak.ca@men.gov.ma
MP – ECT
4
Lycée Mohammed V
(LMV-Ca)
Adresse : Boulevard du 2 Mars, Derb Soltan 20000 – Casablanca
Tél : 0522286001
Fax : 0522286001
Email : cpge.lmv.ca@men.gov.ma
MP – PSI
5
Lycée Ibn Tahir
(LIH-Er)
Adresse : Cité Boutalamine – Errachidia
Tél : 0535572451
Fax : 0535572451
Email : cpge.lih.er@men.gov.ma
MP
6
Lycée Moulay Idriss
(LMI-Fe)
Adresse : Bab Boujloud – Fès
Tél : 0535633160
Fax : 0535633160
Email : cpge.lmi.fe@men.gov.ma
MP – PSI
7
LYCÉE LALLA KHADIJA
(LLK-DA)
Adresse : ADDAKHLA
Tél : 0528930463
Fax : 0528931228
Email : CPGE.LLK.DA@MEN.GOV.MA
PSI – BCPST
8
Lycée Ibn Abdoun
(LIA-Kh)
Adresse : Bd Ibrahim Erroudani – Khouribga
Tél : 0523497458
Fax : 0523497458
Email : cpge.lia.kh@men.gov.ma
MP
9
Lycée Lissane Eddine Ibn Al-Khatib
(LLE-La)
Adresse : Laâyoune
Tél : 0528892338
Fax : 0528993498
Email : cpge.lle.la@men.gov.ma
MP – ECT
10
Lycée Ibn Timiya
(LIT-Ma)
Adresse : Hay Hassani, B.P. 851. 40000 – Marrakech
Tél : 0524341549
Fax : 0524341549
Email : cpge.lit.ma@men.gov.ma
MP – PSI – ECT
11
Lycée Omar Ibn Al-Khattab
(LOK-Me)
Adresse : Boulevard Abdelkarim Al Khattabi, Sebata C.M. Azzaytoun – Méknès
Tél : 0535536790
Fax : 0535454250
Email : cpge.lok.me@men.gov.ma
MP
12
Lycée Technique
(LTM-Mo)
Adresse : Boulevard Hassan II – Mohammadia
Tél : 0523322952
Fax : 0523322546
Email : cpge.ltm.mo@men.gov.ma
MP – TSI
13
Lycée Omar Ibn Abdelaziz
(LOA-Ou)
Adresse : Boulevard Allal Ben Abdellah C. Oujda Sidi Ziane – Oujda
Tél : 0536683189
Fax : 0536683189
Email : cpge.loa.ou@men.gov.ma
MP – TSI
14
Lycée Omar Al-Khayyam
(LOH-Ra)
Adresse : Avenue Abdeloihad El Marrakechi – Riad Agdal – Rabat
Tél : 0537726392
Fax : 0537726392
Email : cpge.loh.ra@men.gov.ma
ECS – ECT
15
Lycée Moulay Youssef
(LMY-Ra)
Adresse : Avenue Mohammed V – Rabat
Tél : 0537707460
Fax : 0537707460
Email : cpge.lmy.ra@men.gov.ma
MP – PSI
16
Lycée Al-Khawarizmi
(LTK-Sa)
Adresse : Route Dar Si Aissa, commune Asfi Biyada, B.P. 322 – Safi
Tél : 0524624251
Fax : 0524624397
Email : cpge.ltk.sa@men.gov.ma
MP
17
Centre Pédagogique Régional
(CPR-Ta)
Adresse : Avenue Moulay Abdelaziz Souani, B.P. 3117 – Tanger
Tél : 0539942481
Fax : 0539942481
Email : cpge.cpr.ta@men.gov.ma
MP
18
Lycée Technique
(LTT-Tz)
Adresse : Boulevard Youssef Bnou Tachafine, Taza Al-Jadid – Taza
Tél : 0535211282
Fax : 0535270070
Email : cpge.ltt.tz@men.gov.ma
MP
19
Ecole Royale Navale
(ERN-Ca)
Adresse : Boulevard Sour Jdid – Casablanca
Tél : 0522278451
Fax : 0522221672
Email : cpge.ern.ca@men.gov.ma
MP
20
Ecole Royale de l’Air
(ERA-Ma)
Adresse : Base Ecole des FAR – Marrakech
Tél : 0524430411
Fax : 0524438412
Email : cpge.era.ma@men.gov.ma
MP
21
Collège Salmane Al Farissi
(CSF-Sl)
Adresse : Boulevard de la Marche Verte, Bettana – Salé
Tél : 0579798688
Fax : 0537884814
Email : cpge.csf.sl@men.gov.ma
MP
22
Lycée Abdelmalik Assaadi
(LAS-Ke)
Adresse : Rue Sebta – Kénitra
Tél : 0537379916
Fax : 0537379916
Email : cpge.las.ke@men.gov.ma
MP – BCPST
23
Lycée Technique
(LTS-Se)
Adresse : B.P. 576 – Settat
Tél : 0523403624
Fax : 0523403624
Email : cpge.lts.se@men.gov.ma
TSI – ECT
24
Lycée Bab Essahra
(LBS-Gu)
Adresse : Guelmim
Tél : 0528872109
Fax : —
Email : cpge.lbs.gu@men.gov.ma
PSI – ECS
25
LYCÉE PRINCE MY ABDELLAH
(LMA-SA)
Adresse : SAFIi
Tél : —
Fax : —
Email : CPGE.LMA.SA@MEN.GOV.MA
MP – TSI
26
LYCÉE MY ALHASSAN
(LMH-TA)
Adresse : TANGER
Tél : —
Fax : —
Email : CPGE.LMH.TA@MEN.GOV.MA
MP – PSI – ECT

ESITH Ecole Supérieure des Industries du Textile et de l’Habillement

نشرت بواسطة eraji nezha | | نشرت على



Ecole Supérieure des Industries du Textile et de l’Habillement
ESITH: informations- Filières et Débouchès
Ecole Supérieure des Industries du Textile et de l’Habillement – route d’Eljadida, km 8, BP 7731 – Oulfa,
Casablanca, Maroc
Tel : (212) 05 22-23-41-24-52 Fax (212) 05 22-23-15-85
ESITH Ecole Supérieure des Industries du Textile et de l'Habillement
Ecole Supérieure des Industries du Textile et de l’Habillement
Créée en octobre 1996, l’ESITH est le fruit d’une étroite collaboration entre les Pouvoirs Publics et l’Association Marocaine des Industries du Textile et de l’Habillement (AMITH).
Réalisée avec le concours de l’Union Européenne, cette grande école du Textile et de l’Habillement constitue le fer de lance du secteur grâce à ses équipements à la pointe de la technologie, à l’implication des professionnels et à la collaboration d’experts de renom.
Pionnier dans son domaine, cet établissement se veut d’emblée différent de l’existant actuel tant par les objectifs qui lui sont assignés que par le statut dont il a été doté.
Depuis 2002 , l’ESITH a mis en place des filières à caractère transversal permettant de répondre aux besoins en compétence de différents secteurs Industriels et de Services.


FORMATION INITIALE :

La formation à l’ESITH s’inscrit dans le cadre de l’amélioration de l’organisation des entreprises et l’amélioration de la qualité de leurs ressources humaines. Elle vise à mettre à la disposition des entreprises des cadres et des managers, capables de prendre en charge des postes de responsabilité de haut niveau. La diversité des filières offertes conduit à couvrir un ensemble d’activités professionnelles touchant différents secteurs et domaines économiques
l’ESITH dispense trois cycles de formation :
1- Cycle Ingénieur d’État : 3 ans en 3 options :
  • Logistique Internationale
  • Chef de Produit
  • Textile Habillement
2-Cycle Master spécialisé : 2 ans en 3 filières :
  • Hygiène, Sécurité et Environnement
  • Distribution et Merchandising
  • E-Logistique
3-Cycle Licence Professionnelle : 3 ans en 5 filières :
  • Gestion de Production Textile
  • Gestion de Production Habillement
  • Développement en Habillement
  • Gestion des Achats & Sourcing
  • Gestion de la Chaîne Logistique
Diplômes d’État, délivrés et signés par le Ministère de l’Industrie.

Capacité d’accueil :

  • Cycle Ingénieur d’État : 360
  • Cycle Licence Professionnelle : 480
  • Cycle Master Spécialisé : 120
Nombre de lauréats à juillet 2011 :
  • Cycle Ingénieur d’État : 804
  • Cycle Master Spécialisé : 121
  • Cycle Licence Professionnelle : 456
  • Cycle Techniciens Spécialisés : 934
Diplômes d’état signés par le Ministre de l’Industrie
But non lucratif
Coût de la formation : 60 000 DH dont 30% à la charge des élèves, soit 20 000 DH/an

1- Détails Cycle Ingénieur d’État ESITH :

Le cycle Ingénieur de l’ESITH s’inscrit dans le cadre de la nouvelle réforme pédagogique nationale du Ministère de l’Éducation Nationale, de l’Enseignement Supérieur, de la Formation des Cadres et de la Recherche Scientifique.
Une filière ingénieur est un cursus de formation comprenant un ensemble cohérent deModules pris dans un ou plusieurs champs disciplinaires d’ingénierie et de disciplines connexes et ayant pour objectif de faire acquérir à l’étudiant des connaissances, des aptitudes et des compétences spécifiques.
Les cinq premiers semestres de formation d’ingénieur sont composés de trois blocs de modules :
I- Le bloc des modules scientifiques et techniques de base et de spécialisation, composé, d’une part, de modules reflétant les caractères scientifique et technique généraux de la formation d’ingénieur et, d’autre part, de modules spécifiques à une spécialisation dans le cadre de la filière. Ce bloc représente 60 à 80% du volume horaire global des cinq premiers semestres de la filière.
II- le bloc de modules de Management composé essentiellement de modules de management de projets, de management d’entreprise…. Il représente 10 à 20% du volume horaire global des cinq premiers semestres de la filière.
III- le bloc de modules de langues, de Communication et des TIC représentant 10 à 20% du volume horaire global des cinq premiers semestres de la filière.
Le sixième semestre est consacré au PFE.


esith-ingenieur

Détails Formations

1- Logistique Internationale :
Former des Ingénieur d’état en Logistique Internationale, ayant les compétences nécessaires dans les domaines :
Organisation et Planification des ressources : Disponibilité des ressources : machines humaines, matières premières
Structures et méthodologies pour l’ensemble de la chaîne industrielle
Mise en place de nouvelles organisations pour permettre la mass customization
Synchroniser l’ensemble de la chaîne (approvisionnement, production, distribution) suivant les objectifs de réactivité fixés par le marché ou la direction
Suivi de la chaîne d’approvisionnement :
Respect des délais
Maîtrise des coûts
Respect de la conformité Mise en place de solutions logicielles : Système d’information
Gestion de production assistée par ordinateur
Entreprise Ressources Planning
Échange de donnée informatis


2- Textile-Habillement

Former des Ingénieur d’état en Textile Habillement, ayant les compétences nécessaires dans les domaines :
  • Maîtrise et Management d’une unité industrielle.
  • Analyse des processus de fabrication.
  • Optimisation de la production et de la qualité.
  • Intégration des mutations technologiques en application des sciences de l’ingénieur.
  • Innovation et process intégrant les aspects techniques et économiques.
Gestion des ressources humaines, des équipements et des projets en parfaite adéquation avec l’environnement socio-économique et les mutations sur le plan international..

3- Chef de Produit
Former des Ingénieur d’état Chef de produit, ayant les compétences nécessaires dans les domaines :
Marketing : Analyse de l’environnement concurrentiel : Prix / Produit / Distribution
Fixation des objectifs et paramètres : Recherche et Développement R &D / Vente / production / marges
Suivi des paramètres : Cadrage des collections : nombre de produits / équilibrage de famille de produits
Tendances « mode ou marché » de la collection :Restitution des tendances de mode Commercialisation :Briefing de la force de vente / merchandising / Relations Publiques / Publicité
Détermination et contrôle du timing : Organisation du processus de création / réalisation des prototypes / mise à disposition à la force de vente
R &D : Tendances de Mode, Études de marché, Étude de nouveaux marchés et débouchés, Définition des tendances de produits


2- Détails Cycle Licence Professionnelle ESITH :

ESITH-licence prof
ESITH-licence prof

1- Filière gestion de production textile

Le programme « Gestion de production Textile » vise à former des personnes aptes à gérer la production d’une entreprise de filature, tissage, tricotage ou de finissage.
Ce « Gestionnaire de Production » devra optimiser la production lors de la planification, organiser les ressources humaines et matérielles pour être en mesure de lancer la production, veiller au bon déroulement de la production et au contrôle de la qualité, encadrer le personnel sous sa responsabilité, apporter son soutien technique aux autres services de l’entreprise lors de la conception de nouveaux produits.
PERSPECTIVES PROFESSIONNELLE
Le lauréat Gestionnaire de Production Textile est apte à assurer des fonctions de Responsabilité dans les secteurs de :
  • Filature
  • Tissage
  • Maille
  • Ennoblissement
Dans les domaines variés tels que :
  • Production,
  • Méthodes,
  • Logistique de production,
Ordonnancement/Lancement
PROGRAMME GESTION DE PRODUCTION TEXTILE (pdf)

2- Filière gestion de production textile
Le programme « Gestion de production Textile » vise à former des personnes aptes à gérer la production d’une entreprise de filature, tissage, tricotage ou de finissage.
Ce « Gestionnaire de Production » devra optimiser la production lors de la planification, organiser les ressources humaines et matérielles pour être en mesure de lancer la production, veiller au bon déroulement de la production et au contrôle de la qualité, encadrer le personnel sous sa responsabilité, apporter son soutien technique aux autres services de l’entreprise lors de la conception de nouveaux produits.
PERSPECTIVES PROFESSIONNELLE
Le lauréat Gestionnaire de Production Textile est apte à assurer des fonctions de Responsabilité dans les secteurs de :
  • Filature
  • Tissage
  • Maille
  • Ennoblissement
Dans les domaines variés tels que :
  • Production,
  • Méthodes,
  • Logistique de production,
Ordonnancement/Lancement
PROGRAMME GESTION DE PRODUCTION TEXTILE (pdf)

3- Filière Gestion de la chaîne logistique
Le programme « Gestion de la chaîne logistique » vise à former des responsables de la chaîne logistique aptes à gérer un ou plusieurs maillons de la chaîne logistique à savoir : gérer le service au client, les stocks, les approvisionnements, les entrepôts, effectuer la planification ou gérer le transport et la distribution.
Son premier rôle consiste à optimiser les flux logistiques. À cet effet, le gestionnaire devra être en mesure d’anticiper et de réagir adéquatement et promptement à tous les dysfonctionnements de la chaîne logistique, En amont, il traite les commandes, assure la gestion et la tenue des magasins de stockage et garantit la disponibilité des matières par rapport au planning de production. En aval, il organise l’expédition et le transport des produits finis vers les clients. En plus il assure la planification et le suivi de la production. Cette contribution permet d’accroître la valeur ajoutée des produits et la compétitivité des entreprises par une Optimisation des flux physiques, financiers et d’informations.
PERSPECTIVES PROFESSIONNELLE
Le lauréat Gestionnaire de la chaîne logistique est apte à assurer dans des entreprises multi secteurs, selon la taille et le mode d’organisation, le poste de :
  • Gestionnaire des stocks
  • Responsable de transport
  • Responsable du service Ordonnancement Lancement
  • Responsable logistique industrielle
  • Responsable entrepôt
  • Responsable Planification et suivi de la production
  • Responsable Approvisionnements
  • Responsable export/ import

4- Filière gestion des achats et sourcing
Le programme « Gestion des Achats et Sourcing » vise à former des gestionnaires aptes à gérer l’achat et le sourcing dans une entreprise.
Les gestionnaires concluent tout ou partie des achats, prospectent les marchés, évaluent la capacité des fournisseurs à répondre aux impératifs de coûts, de délais, de qualité, de quantité. Ils négocient les meilleures conditions en tenant compte des objectifs techniques et commerciaux ; ils assurent l’interface entre les fournisseurs, la production, la commercialisation et la recherche et développement.
En plus de leur collaboration avec des personnes en interne, ils sont en relation avec l’externe, le secteur public, le juridique, les finances, notamment lorsqu’ils touchent au commerce international (ex : administrations, banques, douanes, transit…).
Ils réalisent les contrats dans le respect de la réglementation, établissent les bons de commande, les appels d’offres, élaborent ou complètent le cahier des charges et assurent le suivi de toutes les opérations du processus achat sourcing.
PERSPECTIVES PROFESSIONNELLE
Le lauréat Gestionnaire des Achats et sourcing est apte à assurer dans des entreprises multi secteurs, selon la taille et le mode d’organisation, le poste de :
Responsable Achat
Acheteur
Sourcing management
Procurement manager
Sourcing supervisor
Responsable logistique fournisseurs
Responsable planification et achats
PROGRAMME GESTION DES ACHATS ET SOURCING (pdf)

5- Filière Développement en Habillement
Le programme « Développement en Habillement » vise à former des responsables aptes à coordonner les activités rattachées à la conception d’une collection jusqu’à l’accord de fabrication en tenant compte des besoins de la clientèle, des tendances ainsi que des facteurs sociaux, économiques et techniques.
Au moment de développer les échantillons, le responsable du développement agit à titre de coordonnateur au sein du bureau d’étude entre les personnes qui s’occupent du stylisme, du modélisme, des méthodes et de la production des échantillons. Il encadre alors les travaux, contribue aux contrôles lors des essayages et veille à l’élaboration du dossier technique.
PERSPECTIVES PROFESSIONNELLE
Le Lauréat Responsable du Développement en Habillement est apte à assurer des Fonctions de responsabilité au sein d’un bureau d’étude tels que :
Coordination des activités rattachées à la conception d’une collection
Encadrement des travaux de stylisme, modélisme, méthodes et production des échantillons.
Étude de faisabilité des collections
Contrôles de la qualité
Technico-commerciale
PROGRAMME DÉVELOPPEMENT EN HABILLEMENT (pdf)

3- Détails Cycle Master Spécialisé ESITH :

Le cycle Master Spécialisé de l’ESITH s’inscrit dans le cadre de la réforme pédagogique nationale du Ministère de l’Enseignement Supérieur instaurant le système LMD (Licence, Master et Doctorat).
Le Master Spécialisé est conçu dans l’objectif de :
Acquérir une spécialisation pointue et une haute qualification pour le marché de l’emploi.
Doter les étudiants de compétences et de savoir-faire dans le domaine des métiers et des arts.
Répondre aux besoins spécifiques du secteur socio-économique.

Le Master spécialisé est organisé en quatre semestres (2 ans) après la licence.
Trois filières sont offertes :
Merchandising et Distribution : Management de la distribution et Merchandising
Hygiène, Sécurité et Environnement : Gestion de l’hygiène, de la santé et de la sécurité au travail et la protection de l’environnement
E-Logistique : Technologies modernes d’information et de communication propres à la chaîne logistique

Le canevas type d’une filière de Master comporte 3 blocs de modules :
Le bloc de modules majeurs, composé d’enseignements généraux ou spécifiques dans la spécialité du Master. Ce bloc, stage compris, représente 70 à 80 % du volume horaire global de la filière.
Le bloc de modules « outils et méthodologie » spécifiques (Langues appliquées, Communication spécifique, Gestion, Nouvelles Technologies ou autres), représente 15 à 20% du volume horaire global de la filière.
Le bloc de modules complémentaires, constitué de modules d’option, de spécialisation ou d’ouverture en relation avec le domaine de spécialisation. Ce bloc représente 5 à 10 % du volume horaire global de la filière.
L’étudiant est tenu de réaliser et de valider un stage de fin d’études de Master.

Référence: Ecole Supérieure des Industries du Textile et de l’Habillement

EMI Ecole Mohammadia d’Ingénieurs

نشرت بواسطة eraji nezha | | نشرت على



Ecole Mohammadia d’Ingénieurs

EMI

Ecole Mohammadia d’Ingénieurs, Avenue Ibnsina B.P. 765 Agdal , Rabat Maroc
Tél. :0537 77.26.47 – 77.19.05/06

Ecole Mohammadia d'Ingénieurs
Ecole Mohammadia d’Ingénieurs
Admision au cycle ingénieur
Modalités d’admission au Cycle d’Ingénieur :
Admission en première année
L’admission en première année de l’EMI, se fait principalement par voie du concours national commun, ouvert aux candidats régulièrement inscrits dans les classes de Mathématiques spéciales.
Une autre voie est toutefois possible pour l’accès à la première année de l’EMI et ce, dans la limite des places disponibles :
- Concours spécifique ouvert aux titulaires d’un DEUG ou équivalent et dont les dossiers sont jugés satisfaisants par une commission de présélection.
Les filières de provenance sont :
  • SM, SMI, SMP et SMC pour les Facultés des Sciences.
  • MP et PC pour les Facultés des Sciences et Techniques.
Conditions requises pour le dépôt du dossier de candidature :
  • Etre titulaire du diplôme DEUG, DEUT ou équivalent au 30 juin de l’année de candidature
  • Avoir obtenu le baccalauréat avant 2 ans
  • Avoir une moyenne générale du Diplôme (4 semestres) supérieure ou égale à 13/20.
  • Avoir obtenu le diplôme en 4 semestres au plus.
  • Etre âgé(e) de moins de 22 ans à la date du concours.
Admission en deuxième année
Dans la limite des places disponibles, l’admission en deuxième année de l’EMI, est possible :
  • Pour les titulaires d’une Licence ou équivalent, et dont les dossiers sont jugés exceptionnellement excellents et disposant des prérequis nécessaires, par une commission de sélection.
  • Pour les titulaires d’un Master dans des filières appropriées et dont les dossiers sont jugés répondants au prérequis nécessaires par une commission de sélection.
Candidats étrangers
Dans la limite des places disponibles, les candidats étrangers peuvent être admis à l’E.M.I. dans les mêmes conditions que les candidats de nationalité marocaine. Leur candidature doit être présenté par leur pays et agréée par l’autorité gouvernementale chargée de l’Enseignement Supérieur.

Aptitude physique
Quelque soit le niveau d’admission, une visite médicale par le médecin de l’Ecole est obligatoire pour juger de l’aptitude physique des candidats à suivre le régime militaire appliqué aux élèves de l’Ecole.

Conditions d’âge
Des conditions de limite d’âge sont applicables aux candidats aux différents voies d’admission au Cycle Ingénieurs de l’EMI.

Filières et débouchés
Présentation Générale
L’EMI offre 8 filières englobant la plupart des grands domaines de l’ingénierie. Les étudiants choisissent une filière dès leur entrée à l’Ecole en première année. Leur choix est satisfait selon le classement dans le concours national commun. L’EMI offre 19 options réparties sur 8 filières. Ces options se déroulent généralement durant la troisième année. Les deux premières années étant consacrées au tronc commun du département concerné. Bien que les étudiants sont aiguillés vers une filière dès le départ, il convient de préciser que, dans le cadre de la Réforme mise en place à l’EMI à partir de Septembre 2007, la moitié des modules (soit 20 sur 40) des 5 premiers semestres sont communs à tous les élèves de l’Ecole quelle que soit leur filière. Il faut rappeler que le dernier semestre, le sixième, est entièrement consacré au Projet de Fin d’Etudes. Les 20 modules communs à l’Ecole constituent le socle de l’EMI sur lequel viennent se greffer les filières. Il vise à donner le label EMI quelle que soit la spécialisation choisie. Ainsi, l’ingénieur émiste sera généraliste et disposera d’une grande capacité de mobilité et d’adaptation à des domaines différents d’ingénierie. On verra ainsi et, cela existe déjà, qu’un émiste diplômé du Génie Minéral travailler dans le domaine financier ou un diplômé du Génie des procédés faire une bonne carrière dans la Maintenance ou encore un mécanicien créer sa propre entreprise dans le domaine informatique. Etre ingénieur émiste, c’est être opérationnel de façon efficiente dans n’importe quel secteur d’activité fort de la formation généraliste polyvalente reçue à l’Ecole.
( pour plus de détails sur un filière, cliquer sur la branche choisie)
Filières
Options
Réseaux et Télécommunications Réseaux et Télécommunications
Génie Civil Bâtiment Ponts et Chaussées
Hydraulique
Environnement
Génie Electrique Electronique et Electrotechnique
Automatique et Informatique industrielle
Génie Energie Electrique Systèmes et Réseaux d’énergie Electrique (SREE)
Systèmes de Production d’energie Electrique (SPEE)
Génie Industriel Logistique
Productique
Gestion de projets
Génie Informatique Systèmes d’information
Technologies de l’information
Qualité logicielle
Génie Mécanique Conception et Production Intégrées
Ingénierie Mécanique Numérique
Management du Risque Industriel
Génie Minéral Hydrogéologie et géologie de l’Ingénieur
Géophysique Appliquée
Génie Minier
Génie des Procédés Technologie des Procédés
Modélisation et Informatique Scientifique Modélisation et Informatique Scientifique
EMI
EMI

Centre des Etudes Doctorales
Présentation du Centre
Conformément aux Normes Nationales relatives à l’organisation du cycle de Doctorat, modifiées lors de la troisième conférence pédagogique nationale sur la réforme du cycle de Doctorat à Skhirat le 20 Avril 2007 et approuvé ensuite par la CNCES, L’Université Mohammed V-Agdal a proposé la création d’un centre d’études doctorales par établissement. Dans cet esprit l’EMI a entrepris la création d’un CED dont l’intitulé « Sciences et Techniques pour l’Ingénieur » qui a été approuvé par le Conseil de l’Université du 30 octobre 2007. Les formations, le fonctionnement ainsi que les conditions d’accès sont stipulés dans le descriptif de l’accréditation des formations doctorales. La préparation et la soutenance des thèses sont régies par la Charte des thèses conformément aux cahiers des Normes Pédagogiques Nationales du Cycle de Doctorat tel qu’il a été publié au Bulletin Officiel n° 5674 du 16 octobre 2008.
Référence: Ecole Mohammadia d’Ingénieurs

ENSAM Ecole Nationale Supérieure d’Arts et Métiers

نشرت بواسطة eraji nezha | | نشرت على



Ecole Nationale Supérieure d’Arts et Métiers
ENSAM information Matières Débouchés
ENSAM Meknes- ENSAM Casablanca
Ecole Nationale Supérieure d'Arts et Métiers
Ecole Nationale Supérieure d’Arts et Métiers

ENSAM Meknes: Son ouverture en septembre 1997, l’ENSAM-Meknès est la grande école nationale de type Arts et Métiers au Maroc.

ENSAM Casa : Démarrage du cycle préparatoire integré MPSI en septembre 2011 à la Faculté des Sciences et Techniques – Mohammedia

La création de ENSAM s’inscrit dans l’optique d’ouverture de l’université marocaine sur l’environnement socio-économique et en particulier dans le cadre du développement de la région économique et industrielle du centre-sud.
L’ENSAM forme d’ingénieurs Arts et Métiers de haut niveau et capables de travailler en équipe et de maîtriser l’étude, la conception et la réalisation d’un produit ou d’un système de production.
L’école est bâtie sur 10 ha et offre un cadre de travail agréable aux élèves-ingénieurs, au corps enseignant et au personnel administratif. L’ENSAM-Meknès compte, également, 4 amphithéâtres,5 salles de cours, 16 salles de TD, 4 salles de dessin industriel. Un centre de calcul et une salle de conférence réservée à la formation continue. Un forum pour les activités en relation avec l’industrie, principalement « Forum ENSAM-Entreprises ». Une bibliothèque avec 2 salles de lecture pour les étudiants, une salle de lecture pour les professeurs, et une vidéothèque. Un auditorium et une salle de langue avec un équipement ultra moderne.
6 départements disposant chacun de plusieurs laboratoires pédagogiques :
  • Département Génie Mécanique et Structures ;
  • Département Automatique, Electronique, Electrotechnique et Electromécanique ;
  • Département Génie industriel et Productique ;
  • Département Matériaux et Procédés ;
  • Département Energétique ;
  • Département Mathématiques, Informatique et Culture, Sciences de l’Homme et de la Société.
Les élèves ingénieurs peuvent être logés au campus universitaire ou à Dar Attalib.Sa situation près de la route périphérique Rabat-Fès la rend facilement accessible de l’extérieur. Egalement, Elle est desservie par les moyens de transport (bus, grands taxis, petits taxis).

formation ENSAM
formation ENSAM

1- Le cycle préparatoire

Le cycle préparatoire assure une formation qui donne aux élèves-ingénieurs les bases scientifiques, techniques et humaines nécessaires au cycle ingénieur. Il permet à l’élève ingénieur d’acquérir des connaissances scientifiques et techniques de base, développer un savoir-faire méthodologique et une rigueur de raisonnement et de travail, accompagner l’élève ingénieur dans la transition entre le lycée et l’école d’ingénieurs.
La filière du cycle préparatoire intégré « Mathématiques, Physique et Technologie » est composée de 20 modules. Chaque semestre comprend 5 modules.
1ière année ENSAM :
Le cycle préparatoire
cycle Préparatoire
cycle Préparatoire
2ième année ENSAM :

cycle Préparatoire ENSAM 2ème année
cycle Préparatoire ENSAM 2ème année
cycle Préparatoire ENSAM 2ème année
La deuxième année se termine par un stage d’initiation (mois juillet et/ou août)
La validation des deux années du cycle préparatoire intégré permet l’accès en première année d’une filière du cycle ingénieur. L’élève ingénieur peut éventuellement faire valoir les modules validés de la filière du cycle préparatoire intégré pour accéder, conformément aux critères et pré-requis exigés, à d’autres filières dispensées au sein de l’école ou au sein des écoles supérieures de technologie, des facultés des sciences, des facultés des sciences et techniques et des écoles d’ingénieurs.

2-Cycle d’ingénieur

La formation Ingénieur Arts et Métiers permet à l’élève-ingénieur de :
  • Acquérir des compétences scientifiques, techniques et professionnelles ;
  • S’adapter à un milieu professionnel évolutif ;
  • S’engager et être capable d’assurer des responsabilités ;
  • Être apte au travail en groupe et à la communication ;
  • Être apte à prendre en compte les problèmes humains et sociaux des milieux professionnels.
La formation Ingénieur Arts et Métiers se compose de modules communs à toutes les filières et de modules spécifiques à chacune des filières Ingénieur à l’ENSAM-Meknès à travers des approfondissements sous forme d’unités d’enseignements capacitaires « UEC » et des unités d’expertises « UE ».
Les filières accréditées au cycle ingénieur sont les suivantes :
  • Génie Mécanique et Structures
  • Génie Industriel et Productique
  • Génie Électromécanique
  • Génie des Matériaux et Ingénierie des Procédés de Fabrication
La formation Arts et Métiers est basée sur trois types de modules :
- Matières de base (Sciences de l’ingénieur) : automatique, mathématiques, informatique, mécanique des structures, énergétique,…
- Modules pratiques : Construction mécanique, CFAO, Fabrication mécanique, automatique des systèmes.
- Culture et techniques de communication : langues, culture de société, économie générale, informatique de communication, conduite de projets, organisation et gestion des entreprises, …
3ième année ENSAM :
Cycle d'ingénieur 3 année ENSAM
Cycle d’ingénieur 3 année ENSAM
Cycle d'ingénieur 3 année ENSAM
Cycle d’ingénieur 3 année ENSAM

4ième année ENSAM :
Cycle d'ingénieur 4 année ENSAM
Cycle d’ingénieur 4 année ENSAM
Cycle d'ingénieur 4 année ENSAM
Cycle d’ingénieur 4 année ENSAM

5ième année ENSAM :
Cycle d'ingénieur 5 année ENSAM
Cycle d’ingénieur 5 année ENSAM

3- Débouchés :

En fin de la formation, les lauréats peuvent occuper :
- Des emplois très variés : Ingénieur Production, Ingénieur Bureau d’Étude, Ingénieur Développement industriel, Consultant, Enseignant-chercheur, Ingénieur- chercheur, Ingénieur Responsable Produits,
- L’ingénieur Arts et Métiers peut accéder aux :
* Secteurs productifs de l’industrie :
-Industrie automobile, aéronautique, navale et ferroviaire,
-Industrie pétrolière
-Métallurgie et transformation des métaux,
-Industrie des technologies de l’information,
-Industrie électrique/Électronique/ Electromécanique,
-Hydraulique,
-Pneumatique,
-Énergie, Bâtiment et travaux publics/construction,
-Industrie chimique ou pharmaceutique,
-Industrie agro-alimentaire.
* Services :
-Commerce/Distribution,
-Finance/Banque/Assurance
-Études – Conseil,
-Technologies de l’information (service)
* Enseignement et recherche : Recherche-développement.
Référence Ecole Nationale Supérieure d’Arts et Métiers

ENA École Nationale d’Architecture

نشرت بواسطة eraji nezha | | نشرت على



École Nationale d’Architecture
ENA Rabat- Annexes: Fès – Tétouan - Marrakech
BP:6372, Avenue Allal El fassi,Rabat Instituts MAROC
0537770139 / 0537678451 / 0537678452


ENA Ecole Nationale d’Architecture

Présentation

Première école d’architecture au Maroc, depuis sa création en 1980 à Rabat, l’ENA a assuré la formation de plus de 1300 architectes répartis sur l’ensemble du territoire national.
L’Ecole Nationale d’Architecture est un établissement d’enseignement supérieur placé sous la tutelle du Ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de l’Aménagement de l’Espace. Elle dispense une formation spécialisée dans le domaine de la conception architecturale et urbaine, comme elle prépare des jeunes à l’exercice professionnel en tenant compte des contextes culturels de la société.
Les instances de gestion et d’administration de l’ENA sont représentées par : le directeur de l’Ecole, le directeur adjoint chargé des études, le directeur adjoint chargé de la recherche, le directeur adjoint chargé de la formation continue, le secrétaire général, le conseil de perfectionnement et le conseil intérieur.
Elle dispose d’un corps administratif composé de :
- 19 Cadres administratifs
- 11 techniciens
- 06 secrétaires 13 adjoints techniques
Concernant le corps professoral, il est composé de :
- 29 enseignants permanents
- 51 enseignants vacataires

Annexes

l’effectif des architectes a plus que doublé depuis la création de l’ENA, atteignant prés de 1500 architectes à fin 2008.
Cependant, l’analyse des besoins nécessaires pour accompagner et contribuer aux projets de développement en cours de mise en œuvre dans les quatre coins du pays, a amené la Direction de l’Ecole à entreprendre la création de nouveaux sites pour la formation d’un nombre plus important d’architectes.
C’est ainsi que la création des sites de Fès et de Tétouan ont vu le jour en 2009 alors qu’un troisième site, celui de Marrakech sera lancé dés la rentrée universitaire 2011- 2012.
LA FORMATION CONTINUE À L’ENA
Face aux évolutions technologiques, réglementaires, économiques et sociales qui modifient au quotidien les conditions d’exercice du métier d’architecte, l’ENA dispense des formations continues qui contribuent au perfectionnement des professionnels du métier.
La direction de la formation continue a, d’une part assuré plusieurs formations au cours de ces deux dernières années dans divers domaines et d’autre part, a lancé en 2010 un diplôme d’université sur le renouvellement urbain et politiques de la ville au Maroc en partenariat avec l’université de Marne la vallée.

LES FORMATIONS POST DIPLÔMES
Les relations de coopération engagées par l’ENA avec des écoles européennes d’architecture ont permis la mise en œuvre d’importants projets et notamment la création de deux masters:
• Un Master d’Architecture, du Paysage et d’Aménagement du territoire : ce Master fut mis en place dans le cadre d’un partenariat entre l’ENA, l’Universita Mediterrana Degli Studi Reggio Calabria d’Italie, l’Ecole Supérieure d’Architecture de Barcelone et l’Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II de Rabat.
• Un diplôme supérieur d’architecture, du patrimoine et métiers du patrimoine dans le cadre d’un partenariat de l’ENA avec le centre des hautes études de Chaillot.
Compte tenu du succès de la première édition de ce Master, la direction de l’ENA a reconduit cette formation.

COOPÉRATION ET PARTENARIAT
L’ENA a développé une politique d’ouverture sur son environnement. Cette politique consacre l’importance que l’ENA accorde à l’internationalisation de ses actions. C’est ainsi que les relations étroites développées avec plusieurs universités ont donné lieu à des actions axées principalement sur deux grands volets :
• La mise en place d’actions communes (ateliers de projet, interventions pédagogiques d’enseignants dans le cadre de la mobilité, …….)
• La mobilité estudiantine offrant la possibilité, aux étudiants, d’effectuer une année, un semestre ou un trimestre dans une université partenaire.

Diplômes et débouchés et conditions

1-Diplôme : Architecte

Durée des études : 6 ans
Conditions d’accès :
Bacheliers scientifiques ou titulaires d’un diplômeéquivalent, âgés de moins de 22 ans, ayant au moins la mention assez bien + concours écrit et oral après sélection sur dossier.
Matières principales :
Les arts et techniques de l’architecture, la construction, l’urbanisme, la restauration des monuments et la sauvegarde des centres anciens, le paysage, la maîtrise d’ouvrage et le design.
Débouchés :
Organismes publics ou semi-publics et agences privées.
Stages :
Stage ouvrier – Stage dans une agence privée – Stage dans un organisme public.

2-Diplôme : Master Spécialisé

Filière(s) : Architecture et Patrimoine
Durée des études : 4 semestres
Conditions d’accès :
L’accès est ouvert aux candidats titulaires du diplôme de Bac + 3 ou 4 + conditionné par l’étude et l’approbation du dossier du candidat et entretien de motivation.
Référence École Nationale d’Architecture

ENSA Ecole Nationale des Sciences Appliquées

نشرت بواسطة eraji nezha | | نشرت على



Ecole Nationale des Sciences Appliquées
ENSA
information – filières – Débouchés
Durée des études : 5 ans

Ecole Nationale des Sciences Appliquées
Ecole Nationale des Sciences Appliquées
Présentation:
la formation d’ingénieur se déroule en deux phases:
  • - un cycle préparatoire d’une durée de 2 années (ou quatre semestres) qui constitue le tronc commun;
  • - un cycle ingénieur de 3ans (ou six semestres) dans de nombreux domaines de spécialités.
Durant ce cursus, l’accent est mis sur les enseignements scientifiques et techniques, les sciences humaines, la gestion et aussi sur la connaissance de l’entreprise. Les travaux pratiques prennent une part très importante dans la scolarité. La formation est complétée alors par des projets et des stages en entreprise.
Débouchés et retombés de la formation :La formation vise à préparer l’élève aux différentes filières des sciences de l’ingénieur et spécifiquement celles attachées à l’ENSA d’Oujda à savoir Génie Informatique, Génie des Télécommunications et Réseaux, Génie Industriel, Génie Electrique, Génie Electronique et Informatique Industrielle.
Les lauréats de ces filières exercent dans les divers domaines liés à leur spécialité. Vue la formation polyvalente, ils peuvent s’orienter facilement en fonction des conjonctures économiques.
Le cycle préparatoire :
Objectif
L’objectif du cycle préparatoire est de donner aux élèves une solide formation de base scientifique, technique, ainsi qu’en communication orale et écrite. A cela s’ajoute l’élaboration de mini-projets et stages. Le caractère généraliste de la formation du cycle préparatoire est indispensable pour donner, à tout ingénieur, les connaissances et les compétences qui lui permettent, quelle que soit sa spécialité, de se réorienter en cours de carrière. Le rôle de ce cycle est aussi d’aider l’élève à acquérir les méthodes et les techniques de travail qui lui seront indispensables pour la suite de ses études et dans sa carrière professionnelle.
Le cycle ingénieur :
Objectif
L’objectif de ce cycle est de donner au futur ingénieur une solide formation dans le domaine de la spécialité choisie ainsi qu’en enseignement de langues, de communication orale et écrite, de connaissance de l’entreprise et aussi de préparer l’élève ingénieur à son futur métier par des stages et des projets.
Formation et organisation pédagogique
A l’instar du cycle préparatoire, la formation dans le cycle ingénieur est organisée au sein du département Cycle Ingénieur qui regroupe les filières de spécialités. L’organisation administrative de ce département est similaire à celle du département du cycle préparatoire. Le cursus est organisé sur trois années réparties en six semestres dans des filières de spécialité
A noter que d’autres spécialités peuvent être créées (par arrêté de l’autorité gouvernementale chargée de l’enseignement supérieur) .
Le mode de gestion pédagogique est similaire à celui du cycle préparatoire.
La présence à toutes les formes d’enseignement est obligatoire . La formation est complétée par des stages en entreprise ou dans des laboratoires. Les stages préparent l’élève ingénieur à sa future profession par l’acquisition d’expériences pratiques. Il est donc capital qu’ils correspondent à une situation réelle de travail et qu’ils s’inscrivent à l’intérieur des activités normales de l’entreprise. Le nombre, la durée et l’emplacement de ces stages ainsi que le mode d’évaluation seront étudiés par les différents intervenants (direction, départements etc.). Le sixième semestre est consacré entièrement à un stage en entreprise ou dans des laboratoires de recherche dont le projet donne lieu à la rédaction d’un mémoire et à une soutenance devant un jury d’industriels et d’universitaires. L’école œuvrera à établir des liens structurels avec des établissements d’autres pays travaillant dans des domaines connexes, de façon à organiser des échanges d’étudiants pour y effectuer des stages, des projets voire même des études pendant une année complète à l’étranger.
Ecole Nationale des Sciences Appliquées
Ecole Nationale des Sciences Appliquées ENSA
Conditions d’accès :
Admission en première année:
L’accès en première année se fait par voie de concours ouvert, après présélection basée sur la moyenne générale du Bac, aux:
- Candidats inscrits à l’année terminale du baccalauréat de l’année en cours dans l’une des séries suivantes : sciences mathématiques ou sciences expérimentales ou sciences et technologies(nouveau système);
- Titulaires du Baccalauréat en sciences mathématiques ou sciences xpérimentales ou sciences et technologies (nouveau système) ou en l’une des séries scientifiques ou techniques (ancien système) ou équivalent.
Admission en troisième année:
- Élèves des classes préparatoires déclarés admissibles au Concours National Commun d’accès aux grandes écoles.
- Candidats titulaires de l’un des diplômes suivants :
*Diplôme d’Études Universitaires Générales (D.E.U.G.)
* Diplôme d’Études Universitaires professionnelles (D.E.U.P.)
* Diplôme d’Études Universitaires des sciences et techniques (D.E.U.S.T.)
* Diplôme Universitaire de Technologie (D.U.T.)
* Licence
* Maîtrise ès sciences et Techniques (MST) ou Maîtrise ès sciences spécialisées (MSS)
Pour les élèves des classes préparatoires, les procédures d’inscription en 3ème année seront publiées sur le site du CNC (www.cncmaroc.ma).
Concernant les autres candidats, les pré requis et les conditions préalables d’inscription seront publiés sur les sites des ENSA.
Admission en quatrième année:
Pour les titulaires d’une licence ou d’une maîtrise ou d’un diplôme reconnu équivalent selon les pré requis demandés.

Filières et Débouchès

1-Filière: Génie Télécommunications et Réseaux :

Objectifs de la formation :
L’objectif de cette formation est de former des ingénieurs spécialisés en génie télécommunications et réseaux. Cette formation couvre les domaines de l’électronique, l’informatique, traitement du signal et d’image, techniques de transmission et de systèmes de télécommunications. Au cours de cette formation, l’étudiant est sensé maîtriser les techniques de transmission et de gestion de l’information dans des réseaux de communication qui deviennent de plus en plus complexes. Durant cette période de formation, l’élève ingénieur aura également l’occasion d’acquérir les nouvelles technologies de l’information à savoir, les réseaux haut débit, la voix et téléphonie sur IP, La voix et téléphonie sur ATM et les nouvelles générations des réseaux (NGN).
Débouchés et retombés de la formation
Les compétences acquises par cette formation offrent aux spécialistes en Génie télécommunications et réseaux l’accès rapide à des fonctions de responsabilités dans les domaines les plus variés de l’entreprise. Ces ingénieurs peuvent intervenir dans la spécification, la conception, l’implémentation et la mise en œuvre des plates formes des réseaux informatiques et/ou télécommunications.
Toutefois, l’ingénieur en GTR possède une formation pluridisciplinaires (les domaines de l’électronique, Traitement du signal, les systèmes de télécommunications, les nouvelles techniques de communications et de réseaux) qui lui permet d’intégrer des entreprises de conceptions et de développement, des entreprises de services (opérateurs de Télécommunications), et l’industrie de l’électronique.

2-Filière: Génie Electronique et Informatique Industrielle

Objectifs de la formation :
Former des ingénieurs opérationnels dans la conduite et la gestion de projets industriels relevant des secteurs de l’électronique et de l’informatique industrielle. A l’issue de leur formation, ces ingénieurs intégrateurs de systèmes ont des compétences en sciences et techniques, en économie et gestion, en langue étrangère (Anglais) et ont une pratique des relations humaines en entreprise.
Débouchés et retombés de la formation
L’ingénieur en Electronique et Informatique Industrielle a pour mission de concevoir, de réaliser et d’installer des systèmes électroniques intégrés dans les réseaux de communication ou de transmission de données et dans les produits industriels, qu’ils soient du domaine grand public ou professionnel. L’ingénieur maîtrise les technologies de l’électronique et de l’informatique présentes dans ces systèmes, ainsi que leur intégration pour réaliser des systèmes autonomes.Il exerce dans divers domaines de l’industrie en électronique, automatique, informatique industrielle et aussi dans les domaines de la recherche appliquée et la recherche et développement (R&D).

3-Filière:Génie Industriel

Objectifs de la formation :
L’ objectif de la formation est de fournir aux élèves ingénieurs une gamme complète d’outils et de méthodes de génie industriel leur permettant de maîtriser, organiser et gérer sainement les dimensions économique, financière, humaine et matérielle des entreprises. Ainsi, la formation dispensée aux étudiants du Génie Industriel leur permet de maîtriser les dimensions socio-économiques et techniques de leurs fonctions, ce qui leur donne la faculté de créer une passerelle entre les fonctions strictement techniques et des responsabilités de gestion.
Débouchés et retombés de la formation
Les compétences acquises par cette formation offrent aux spécialistes en Génie Industriel l’accès rapide à des fonctions de responsabilités dans les domaines les plus variés de l’entreprise. Le degré d’expérience préalable et le projet professionnel sont des facteurs décisifs d’orientation. Certains choisissent le Conseil, d’autres choisissent des responsabilités en Production, Logistique, Qualité, Maintenance, ou Sécurité.

4-Filière: Génie Informatique

Objectifs de la formation :
L’objectif de la formation est de fournir aux élèves ingénieurs une gamme complète d’outils et de méthodes de génie informatique leur permettant de concevoir, modéliser et analyser des systèmes d’information d’une organisation. Ainsi, la formation dispensée aux étudiants du Génie Informatique leur permet de maîtriser les méthodologies de conception de systèmes d’information, et les outils de génie logiciel, la gestion de projet informatique, la maîtrise des systèmes d’exploitations et les réseaux informatique.
Débouchés et retombés de la formation
Les compétences acquises par cette formation offrent aux spécialistes en Génie Informatique l’accès rapide à des fonctions de responsabilités dans le domaine de la conception et la modélisation et la réalisation de système d’information comme des chefs de projets juniors, des ingénieurs études et développement en génie logiciel, en qualité de génie logiciel ou en sécurité informatique.

5-Filière: Génie Electrique

Objectifs de la Formation :
L’objectif est de former des ingénieurs capables de concevoir et de développer des applications dans le domaine du génie électrique, et plus précisément celui de la microélectronique.La première année du cycle d’ingénieur est une formation générale et une initiation aux outils indispensables à un ingénieur (informatique, réseaux, techniques mathématiques spécifiques, principes fondamentaux de l’électronique et de l’automatique). La deuxième année est organisée en modules d’enseignements centrés sur les matières fondamentales du génie électrique, que sont l’électrotechnique, l’électronique de puissance et l’automatique. L’objectif de ce premier volet de la formation étant d’apporter à l’étudiant les connaissances essentielles à son intégration dans le monde industriel, où il y a un besoin d’automatiser les procédés de production et de transformation de la matière première.La troisième année est très spécialisée dans les domaines de la microélectronique. La formation proposée s’articule, sur la maîtrise des outils de conception des circuits et des systèmes intégrés, deux modules de la troisième année, sont prévus à cet effet, et permettrons à l’étudiant de se perfectionner.
Débouchés et retombés de la formation :
Les principaux débouchés visés par cette formation sont d’un côté, la fonction de concepteur, développeur dans le domaine de la microélectronique au sein d’une société d’étude ou de recherche & développement. Les entreprises industrielles, dans leur large éventail, constituent le second secteur possible comme débouché à cette formation.

6-Filière:Génie de Environnement.

Le Maroc a mis en place des stratégies et des programmes visant l’amélioration du cadre de vie de la population et la protection de l’environnement : Généralisation de l’accès à l’Eau Potable, le Programme National d’Assainissement et de traitement des eaux usées, le Programme National des Déchets ménagers et Assimilés, Programme National de Protection contre la pollution industrielle et les Risques, Programme National de la Valorisation de la Biodiversité Biologique, Programme Halieutis, Programme National de Lutte contre l’Effet de Serre, Programme National de Protection de la qualité de l’air, la Charte de l’Environnement et du Développement Durable. Par ailleurs, on assiste au cours de ces dernières années à l’émergence de technologies nouvelles et des métiers de l’Eau et de l’Environnement. Cette dynamique doit être accompagnée et supportée par des ressources humaines qualifiées dans le domaine de l’Environnement. Les enjeux de l’environnement sont ainsi d’actualité et l’ingénieur Génie Environnement a un rôle crucial à jouer dans le débat du développement durable. D’où l’intérêt de cette filière Génie Environnement, qui permettra de doter le pays d’ingénieurs ayant
  • La capacité d’analyser le système environnemental
  • La capacité de surveillance et de modélisation « monitoring »
  • La capacité de concevoir des solutions techniques
  • La capacité d’interprétation des solutions techniques tout en considérant les contraintes socio-économiques.

Objectifs de la formation :

La filière Génie Environnement, a été conçue en tenant compte des besoins du tissu socioéconomique en matière de compétences dans le domaine du Génie Sanitaire à l’échelle nationale et régionale. Les principaux objectifs de cette filière :
  • Former des ingénieurs spécialisés dans le domaine du Génie sanitaire appliqué, d’une part, aux procédés de traitement des déchets, des eaux de consommation et à la dépollution des eaux usées, et d’autre part à la gestion, la prospection et la protection des ressources en eaux superficielles et souterraines ;
  • Répondre à la demande régionale et nationale en matière de ressources humaines qualifiées dans le domaine du Génie de l’Environnement ;
  • Créer une synergie et un partenariat réel entre l’université et les acteurs de terrain dans le domaine de l’eau et de l’environnement.

Programme de la formation :

La formation se caractérise par :
  • Un enseignement de base dans le domaine de géotechnique, chimie et biologie de l’environnement, l’hydraulique, l’hydrologie, les phénomènes de transfert et les techniques analytiques
  • L’offre évolue ensuite vers le développement d’outils pour la gestion durable des ressources en eau et des déchets solides et liquides.
  • La dernière année est consacrée aux études d’impact, aux risques naturels, aux techniques innovantes de traitement des eaux et au projet de fin d’étude dans une entreprise ayant un intérêt dans le domaine du génie environnement
  • Un renforcement de la formation par des modules de langues, communication et management.
  • Un accompagnement national et international par des spécialistes du domaine du génie environnement.

7-Filière: Génie des Procédés & Matériaux Céramiques

Les titulaires du Diplôme d’ingénieur en Génie des Procédés & Matériaux Céramiques ont leur place au sein des services à compétences polyvalentes dans des secteurs industriels très variés. Cette formation aidera les ingénieurs à améliorer la rentabilité des sites industriels en optimisant les performances des procédés industriels. Les secteurs industriels qui leur sont ouvert sont donc très vaste et très diversifié : industries des céramiques à large diffusion (sanitaire, carrelage, porcelaine, la terre cuite, le verre, matériaux de construction), industrie des céramiques techniques (composants électroniques, réfractaires, etc.), cimenterie, industries des phosphates, agroalimentaire, pharmaceutique, de raffinage du pétrole, de fabrication de papier, de textile, minière, etc.
La liste des métiers auxquels les ingénieurs en Génie des Procédés & Matériaux Céramiques ont accès est :
- les services chargés de la conduite des procédés industriels ;
- les services qualité,
- les services techniques chargés des problèmes énergétiques, de pollution et d’environnement,
- les services sécurité,
. les services de production,
. les services de recherche et développement (R&D).
- les services commerciaux (après-vente, technico-commercial, vente, achat), etc.

Secteur industriel
• Les multi nationales de tous les matériaux
• Matériaux grande diffusion (sanitaire, carrelage, porcelaine, faïences, grès, émaux, terre cuite,…..)
• Matériaux de construction
• Liants hydrauliques
• Les Procédés
• Service de production
• Service de qualité.
• Electronique
• Thermique
• Revêtement et traitement de surface
• Optique et Verres
• Hi-Tech
• Biomatériaux
• Nanomatériaux
• Nanotechnologie

8-Filière : GENIE DES SYSTEMES ELECTRONIQUES & AUTOMATIQUES

Débouchés et retombées de la formation:
Les lauréats de la filière ont des compétences très spécialisées dans le domaine de la microélectronique où les besoins en recrutement dépassent de loin le nombre de lauréats formés par les écoles et facultés nationales. La situation actuelle montre que cette tendance persistera au moins pour les dix années à venir puisque, régulièrement et en plus des besoins immédiats, de nouvelles sociétés s’implantent au Maroc.
Par ailleurs et de part leur formation, les lauréats sont aussi aptes à intégrer des bureaux d’études et des secteurs de l’industrie spécialisés ou faisant appel à l’informatique industrielle, l’automatique et l’automatisme, la commercialisation et le service à la vente et après vente de produits électroniques. En entreprise, l’ingénieur en Génie des Systèmes Electronique & Automatique est, tout en étant capable d’utiliser et de développer dans un premier temps ses connaissances techniques, de s’adapter rapidement aux situations particulières techniques, d’évoluer et de prendre de plus en plus de responsabilités.
Il doit être alors capable d’accompagner et de mener ses collaborateurs vers les objectifs visés en mettant en œuvre des qualités de relations humaines, de gestion d’équipe et de gestion de projet, pour expliquer, convaincre, motiver, animer, contrôler… Par sa formation, l’ingénieur peut occuper les fonctions telles que :
- Directeur : Directeur technique, de l’ingénierie, Directeur d’usine, Directeur des achats.
- Responsable : Chef d’équipe de conception CAO, Responsable d’un service, d’une ligne de fabrication.
- Ingénieur : Ingénieur de bureau d’études.

9- Filière : Génie Eco-Énergétique et Environnement Industriel

Former des ingénieurs manager de l’énergie et de l’environnement, ouvert sur l’international ; capables de concevoir et de piloter des systèmes énergétiques ; de mettre en œuvre une politique et conduire des projets de mise à niveau énergétiques et environnementales au sein de l’entreprise,…

10- Filière Génie civil

Réference ENSA Maroc

الموسوعة الذهبية للطفل

موسوعة قصص نوادر جحا

موسوعة المكتبة الخضراء